Présentation

6 MILLIARDS d’émoticones envoyés chaque jour
41 000 posts Facebook par seconde
3 MILLIONS de photos Instagram chaque heure
1 h 50 passée sur les réseaux sociaux
200 consultations de notre smartphone par jour

Les chiffres des réseaux sociaux sont impressionnants et ils traduisent une hyperconnectivité. Nous avons besoin de partager nos ÉMOTIONS. A chaque situation, moment fort ou insolite de notre vie, nous avons un réflexe de PARTAGE. La communication dans les médias sociaux se base désormais sur L’INSTANT. Le nombre de publications quotidiennes étant considérable, il nous oblige à consulter les flux des médias sociaux en continu.

Les réseaux sociaux numériques encourage cette tendance : les vidéos sont en direct, les messages deviennent éphémères. Le but est de rester au courant et de vivre les moments forts pour partager l’instant. Cette connectivité permanente renforce le buzz.
Ainsi, il apparaît intéressant d’interroger le lien entre instantanéité et émotions et de poser la problématique : En quoi l’instantanéité dans les réseaux sociaux est-elle vecteur d’émotions ?

Que ce soit la peur, l’étonnement, la tristesse, l’instantanéité de plus en plus présente sur les réseaux sociaux numériques ne nous laisse pas indifférents.

des émotions aux emojis